J -1 : les beatmakers à l’honneur

Plus qu’un jour avant la sortie officielle … et même moins de 4h … la version MP3 sera disponible à 00h09. En attendant nous tenons à mettre à l’honneur deux artistes clés ayant travaillé sur « États d’âme », les talentueux beatmakers, plus communément appelés compositeurs.

 

Il s’agit de Sympli Carnalito (pistes 1, 2, 3, 5, 6, 7, 9, 10) et de T-Rex (pistes 4, 8 et 11).

 


SYMPLI CARNALITO


 

Sympli Carnalito écrit ses premières rimes aux débuts des années 2000 . Il montera son premier groupe en 2003 avec Mektano. Les morceaux s’enchaînent et les collaborations se multiplient, notamment avec La Swija et Tonyno (Marseille). Il fait alors la rencontre de Nuno qui le prend rapidement en main, leurs univers musicaux étant très proches. Par la suite, il travaillera quelques années en solo, alors produit par son frère, Senzo, tout en continuant ses collaborations avec Nuno mais aussi les membres du collectif 57Musik. Après quelques interventions dans le domaine scolaire grâce à la mise en place d’ateliers d’écriture, il crée le Carnalabo avec son frère, structure d’autoproduction.  Principal backeur de Nuno sur scène,  il se lance dans le beatmaking au cours de l’année 2015 : son incursion dans la la production musicale le mène à produire 8 des 11 titres de l’album « États d’âme ». En ce qui concerne les projets personnels il tient à préciser qu’il y pensera par la suite, en indiquant qu’il s’est remis à écrire tout en composant pour le Neuvième Sens.


T-REX


 

Adel Berrabah, plus connu sous le nom de T-Rex dans le milieu musical, a découvert très tôt le hip-hop grâce à son grand frère Sadeck, actuellement danseur professionnel reconnu internationalement. Désireux d’approfondir la question de la rythmique il se prend de passion pour la création musicale et décide donc de se lancer dans la composition. Après une phase d’apprentissage du piano il s’est rapidement mis à la  production de morceaux de plus en plus Rap et R&B. Ayant atteint un niveau lui permettant de commercialiser ses compositions, il entame quelques collaborations nationales. Il est alors très vite sollicité par un dénommé Ridsa, encore inconnu du grand public, et concentre ses efforts sur des compositions qui lui sont destinées. Après des titres comme « Loin de toi »« J’aime quand », il produit la quasi-totalité des morceaux des 2 premiers albums de cet artiste originaire d’Orléans, qui a acquis une belle notoriété entre temps. Après quelques années de pause musicale il rencontre DonT, du collectif 57Musik et fait la rencontre de Nuno et Sympli, alors qu’ils préparaient l’album « États d’âme ». La suite de l’histoire se place sous le signe du Neuvième Sens …